Archives de Tag: danse

Danse en Papier le 2 novembre à Cité Culture

Dans la cadre du projet en coopération internationale « Nos terres », Transe en Danse vous propose d’assister à la représentation de Danse en Papier le 2 novembre à Cité Culture. Cette année le spectacle a été déjà représenté hors concours au Festival Tobina et récemment en Italie à Reggio-Emilia où il a été accueilli par un public enthousiaste.

Danse en Papier est un spectacle de danse-théâtre qui aborde la problématique des migrations clandestines comme conséquence extrême de l’inégalité des rapports Nord Sud. Il s’agît de la version Belgo-Burkinabé.

Avec Danse en Papier, petits et grands sont embarqués dans une traversée poétique, tantôt drôle,
tantôt émouvante, évoquant les réalités de l’exil :
les raisons du départ, le calvaire du trajet, la perte d’identité une fois
à destination, l’angoisse de l’expulsion, le séjour en centre fermé.
Un subtil mélange de danse et de théâtre aborde la problématique abstraite
des migrations clandestines de manière très concrète,
à travers le vécu des personnages mis en scène
et la nature des rapports humains qui se nouent entre eux.
Le spectacle se présente comme un voyage dans le temps et dans l’espace.
Dès son arrivée, le spectateur est accueilli par un parcours interactif
qui lui permet d’expérimenter de manière humoristique
quelques situations vécues par les sans-papiers.
Le décor du spectacle et les accessoires des costumes
sont entièrement construits en papiers et
carton,afin de symboliser l’absurdité
d’une gestion bureaucratique du monde où le papier devient
plus important que les humains eux-mêmes.

Cette troisième représentation sera suivie par des ateliers artistiques d’éveil au dialogue inter-convictionnel à destination des jeunes (15-18 ans), prévus entre le 18 et 22 novembre prochains.  La formule est ouverte aux groupes scolaires et para-scolaires.

Lieu : Cité Culture,  Allée du rubis, 1020 Laeken à 20h

Réservations : 02/ 479 84 99

Accès : Transports en commun : Métro 6 – arrêt Roi Baudouin
En voiture : L’accès est aisé et le point de repère principal reste le stade Roi Baudouin. L’entrée se situe en face du Delhaize de l’Avenue de l’arbre ballon. Traversez les jardins de l’architecte Gilles Clément (parc Citroën) et vous y êtes… Le parking est toujours aisé .

With the support of the Culture Programme of the European Union

EU_flag_cult_FR-01

Publicités

Mineurs en Europe, seuls mais ensemble sur scène

Neder grale

Ils sont une vingtaine d’adolescents mineurs, réfugiés non accompagnés, venant d’Afrique et d’Afghanistan. Ils sont entrés en Europe sans parents. Beaucoup ont quitté leur pays à pied, après avoir vu leur famille se faire tuer sous leurs yeux. Le 23 mars 2012, ils montaient sur scène à la Maison de quartier de Neder-Over-Hembeek pour présenter un spectacle. Leur spectacle. Rien d’inventé: leur vécu, leur voyage, leur souffrance, leurs rêves.

C’est le résultat d’une semaine d’atelier intense réalisé avec la compagnie Transe-en-Danse. En cinq jours, des liens très forts sont nés entre ces jeunes qui ont tout perdu ou presque. Accueillis en observation au centre Fedasil de Neder-Over-Hembeek, dans l’attente d’un transfert vers un centre d’hébergement à plus long terme, la plupart de ces jeunes ne parlent ni français ni anglais, ou à peine. C’est la première fois qu’ils font du théâtre et aujourd’hui, sur scène, ils donnent à voir ce qu’ils ont traversé et traversent encore après l’épuisement d’un voyage, souvent clandestin…

Lire la suite


Le spectacle « Danse en Papier » en représentation au Burkina Faso

"Danse en Papier" version burkinabée (©Nathalie Frennet)

« Danse en Papier » version burkinabée ©Nathalie Frennet

Tout le mois d’avril 2012, la compagnie Transe-en-Danse tournait son spectacle belgo-burkinabé Danse en Papier dans différentes villes et villages du Burkina Faso. Le 13 avril 2012, lors de sa prestation au Carrefour International de Théâtre de Ouagadougou (CITO), « Burkina 24 » lui a consacré un article.

Lire la suite


Vidéo – « Danse en Papier » dans l’émission « Coup 2 Pouce » sur les centres fermés

photo-centres-300x199

Centre fermé (Coup 2 Pouce)

En janvier 2012, l’émission Coup de Pouce sur TéléBruxelles se penchait sur les centres fermés en Belgique. On y voit des extraits du spectacle Danse en Papier par la compagnie Transe-en-Danse, sur la thématique des migrations clandestines. Retour en images sur une question toujours bien d’actualité…

Lire la suite


Audio – « Danse en Papier » à la Tentation

Danse en Papier

Le 4 novembre 2011, Transe-en-Danse jouait Danse en Papier dans sa version belgo-burkinabée à la Tentation. Une soirée spéciale organisée par la CRER*, dans une ambiance festive mais concernée.

Nous y avons laissé trainer nos oreilles et notre micro.

Lire la suite


« Danse en Papier » questionné par les enfants.

 

Le 7 octobre au théâtre de la Montagne Magique, à l’issue du spectacle Danse en Papier sur les migrations clandestines,  les enfants de l’Autre École à Bruxelles ont pu discuter avec les artistes et Mme Anne Theysen du CIRE*. Seulement âgés d’une dizaine d’années, les élèves n’ont pas manqué de curiosité concernant le spectacle ou la question des sans-papiers.

Extrait de cet échange.

Une petite fille : Pourquoi au début du spectacle vous portez de gros nœuds papillons ?

Soum, comédien, Burkina Faso : Quand tu as vu les nœuds papillon, ça t’a fait penser à quoi ? Lire la suite


« La parole aux jeunes ! Notre monde sous vos yeux… « 

Quand on m’a demandé de couvrir le spectacle des jeunes de l’atelier créatif d’Ixelles pour Transe-en-Danse, j’avoue y être allée en traînant les pieds. Un spectacle d’adolescents ? J’appréhendais les clichés. Heureusement la suite des évènements a prouvé que je me trompais. Loin du mélo et des scènes convenues, ces jeunes là avaient des choses à nous dire.

Petit compte-rendu :

« La parole aux jeunes ! Notre monde sous vos yeux… » s’ouvre sur une scène de la vie de tous les jours, l’heure du souper dans une famille : les parents qui râlent sur les enfants qui ne décollent pas de la télé, l’ado qui n’en fait qu’à sa tête… Le ton est drôle et Lire la suite